Mandala

Mandala est un concept utilisé comme médiation artistique et développè par Artees dans plusieurs projets européens.

Artees a développé cette technique durant les projets suivants :

  • 2006 – Projet européen Grundtvig «G3» avec INECAT France
  • 2012 – Programme EFTLV Comenius Grundtvig «Le Grand Tour en Europe» avec Laboratorio del Cittadino et Italia Nostra Onlus

Que –est ce que « le Mandala » ?

 Quelles sont les techniques proposées lors des ateliers, au cours des partenariats Grundtvig ?

 Le mandala, est une forme circulaire centrée. Subdivisée par des formes et modules plus petits, elle possède une valeur métaphorique très riche.

En art thérapie le Mandala peut être utilisé pour ses possibilités expressives, liées à l’articulation des formes, couleurs, des différents volumes et rythmes. En tant que forme archétypale le Mandala peut prendre des formes personnalisées ou être exprimé en groupe, tout en suivant des techniques différentes, en utilisant pour la construction des matériaux divers, ainsi qu’un engagement corporel spécifique selon la situation. (Il existe aussi des mandalas dansés, des parcours, des constructions en 3D etc.)

Ce type de dispositif permet la confrontation de la personne avec des sentiments complexes. La notion de vide ou les sentiments d’angoisse, l’angoisse de la feuille vide par exemple peuvent advenir à cause de l’absence d’un modèle extérieur. Cependant le rééquilibrage est toujours possible grâce au soutien constitué par un espace  circulaire déjà donné. Dans la réalisation du mandala sont importantes les idées  de transformation, de passage d’une étape à l’autre. Le remplissage  du Mandala à travers la réalisation des cercles concentriques placés l’un après l’autre s’effectue toujours dans un espace qui se présente comme contenant et sécurisant, car le contour périphérique est délimité par avance.

Buts :

– Par l’apprentissage d’une technique simple, permettre de réévaluer la responsabilisation de chacun dans son travail afin de s’intégrer dans l’ensemble. Stimuler les échanges avec les camarades sur des questions pratiques ou plastiques.

– Affiner l’écoute et la cohésion dans le groupe autour d’un projet collectif ayant aussi une composante individuelle.

______________________________________

____________________________________

ENGLISH page

RETOUR PAGE PROJETS